presse aérienne - puzzles en ligne

La Stampa, littéralement « La Presse », publiée à Turin, est l'un des quotidiens italiens les plus diffusés (en général, au 3e rang). Il a longtemps appartenu au groupe Fiat. Sa ligne éditoriale est généralement classée au centre- droit.

Ce quotidien fut fondé à Turin en 1867 sous le nom de Gazzetta Piemontese. À l'époque le journal, qui sortait de l'imprimerie de Casimiro Favale dans la via Dora Grossa (l'actuelle Via Garibaldi), avait un tirage de vingt mille exemplaires et deux éditions quotidiennes ; à partir de 1867 il fut dirigé par Giovanni Roux, animateur d' une ligne éditoriale visant à conjuguer l'héritage du Risorgimento avec de nouvelles orientations politiques et sociales.

En 1895, Alfredo Frassati (le père de Pier Giorgio Frassati) en devint le directeur et propriétaire, et donna au quotidien son nom actuel et un profil national.

Le siège fut transféré dans un immeuble de la place Solferino. En 1900, le journal tirait à cinquante mille exemplaires et se vit adjoindre un supplément sportif illustré ainsi qu'une revue La Donna consacrée à la culture féminine. Alfredo Frassati devient sénateur en 1913. Lors de la déclaration de la Première Guerre mondiale le journal La Stampa est partisan de la neutralité de l' Italie dans le conflit.