la démocratie - puzzles en ligne

Le terme démocratie (du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, combinaison de δῆμος / dêmos, « territoire » (de daiesthai, partager) puis « ensemble des citoyens », et kratos, « pouvoir »), désigne le plus souvent un régime politique dans lequel les citoyens ont le pouvoir. Elle peut aussi désigner ou qualifier plus largement une forme de société, une forme de gouvernance de toute organisation, ou encore un système de valeurs.

Selon la célèbre formule d' Abraham Lincoln (16e président des États-Unis de 1860 à 1865) prononcée lors du discours de Gettysburg, la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ». C' est l'une des définitions canoniques couramment reprises, ainsi qu'en témoigne l'article 2 de la Constitution de 1958 de la Cinquième République française (Titre Ier: De la souveraineté). Cette définition est proche du sens étymologique du terme démocratie.

Cependant, cette définition reste susceptible d'interprétations différentes, aussi bien quant à la signification concrète de la souveraineté populaire que pour son application pratique - ce qui apparaît clairement au regard de la diversité des régimes politiques qui se sont revendiqués et qui se revendiquent comme démocratie. Ainsi, la distinction entre ce qui est une démocratie et ce qui n'en est pas fait débat, et aujourd'hui encore, il n'existe pas de définition communément admise de ce qu' est ou doit être la démocratie. Certains, comme Jean-Jacques Rousseau, considèrent que la démocratie ne peut être que directe : « La souveraineté ne peut être représentée, par la même raison qu'elle ne peut être aliénée ; elle consiste essentiellement dans la volonté générale et la volonté générale ne se représente point ». Certains penseurs lui donnent également un sens au-delà du régime politique, et qui est même un pré-requis pour construire un régime politique démocratique : pour John Dewey (1859-1952), philosophe américain, celle-ci est avant tout une manière de vivre. À noter également la distinction entre la notion de « peuple » et celle plus restrictive de « citoyens » : en effet la citoyenneté n' est pas forcément (et est même rarement) accordée à l'ensemble de la population.