carnivore - choisir un puzzle à résoudre

On qualifie de plante carnivore tout végétal capable d'attirer et de capturer des proies (insectes, acariens et autres petits invertébrés essentiellement) puis de les assimiler, entièrement ou en partie, afin de subvenir (partiellement) à ses propres besoins. Il existe un peu plus de 700 espèces de plantes carnivores au sens strict connues au début du XXIe siècle, mais en moyenne 3 espèces de plantes carnivores sont découvertes ou décrites chaque année depuis l'an 2000 . En 1763, Arthur Dobbs (en), alors gouverneur de la Caroline du Nord , attire pour la première fois l' attention du public et des scientifiques européens sur une plante qu'il appelle « attrape-mouches sensible ». C' est à lui qu'on doit l'appellation « plante carnivore ». Des spécimens vivants sont envoyés en 1768 en Angleterre où le botaniste John Ellis est le premier à soupçonner son mode de nutrition . Il lui donne la dénomination officielle de l'espèce, la Dionée attrape- mouche et adresse à Carl von Linné un spécimen desséché et une description détaillée de la plante . Mais le naturaliste suédois, doutant de son carnivorisme, préfère classer le phénomène en « miraculum Naturae », le considérant comme extraordinaire et accidentel. Il nomme la plante « Venus flytrap » (« Vénus attrape- mouche ») en s'inspirant de Vénus , déesse de l' amour et de la beauté dans la mythologie romaine. La carnivorité de la « Vénus attrape- mouche » n' est démontrée par Charles Darwin que vers 1865 et il écrit à propos du mécanisme de capture de cette plante , dans son traité Les plantes insectivores (en), que la dionée est « l'une des plantes les plus merveilleuses au monde ». Les plantes carnivores se distinguent du reste du règne végétal par leur capacité à attirer, capturer et digérer leurs proies.