côtier et océanique - choisir un puzzle à résoudre

La côte est définie comme la partie de la terre adjacente ou proche du domaine maritime. En français , il n'y a pas de consensus sur la différence entre côte et littoral . Aussi, en géographie , on utilise souvent le terme de côte pour traduire la notion anglosaxone de coastline. L'adjectif « côtier » qualifie ce qui est sur, proche ou relatif à une côte . « Côte » est un terme très spécifique et s'applique uniquement à la partie d'une île ou d'un continent qui longe un océan ou des eaux de mer . On pourra distinguer les côtes qui font directement face à l' océan de côtes plus "abritées", près d'un golfe ou d'une baie . D'autre part, une rive (en anglais shore) peut se référer à une partie de la terre qui joint celle-ci à une vaste étendue d' eau , y compris des océans (on parlera de plages, en anglais sea shore) et les lacs (lake shore). De même, le terme « berge », quelque peu apparenté, indique un lieu où la terre rejoint en pente douce ou escarpée une rivière (ou un point d' eau plus petit qu'un lac ). Alors que beaucoup de scientifiques s'accordent sur la définition commune du terme « côte », l'extension de la côte vers l' intérieur dépend du régime juridique, et relève d'autorités scientifiques et gouvernementales diverses, pour des raisons politiques, sociales et économiques. Cela se produit généralement parce que délimiter les terres comme une partie de la côte est peut-être vu comme ayant des implications environnementales qui pourraient empêcher l'exploitation de ces terres ou l'établissement de règlementations pour leur utilisation.