Fleurs - nénuphar - puzzles en ligne

Dans la mythologie grecque et romaine, les nymphes sont des divinités subalternes, membres d’un large groupe d’esprits de sexe féminin associé à la nature. Leur nom vient du grec ancien νύμφη / númphê, signifiant généralement « jeune fille » et, selon les contextes, « jeune fille en âge d’être mariée », « fiancée » ou « vierge ». De fait, les nymphes personnifient les activités créatives et productives de la nature. Elles sont quelquefois liées à un lieu ou un élément particulier, et pouvaient faire l’objet d’un culte local. Elles accompagnent parfois d’autres divinités, dont elles forment le cortège.

Le terme de « nymphe » est parfois utilisé, dans un sens plus large, pour désigner des divinités subalternes de la nature dans d’autres mythologies (ex. : les ondines et nixes de la mythologie germanique, les wilis de la mythologie slave, La Nymphe de la rivière Luo dans la mythologie chinoise, etc.).

Leur nom a donné naissance au terme « nymphomanie », car elles étaient réputées pour leurs nombreuses aventures. De fait, les mythes les associent fréquemment aux satyres, d’où une tendance sexuelle d’hypersexualité fantasmée.

Les nymphes sont des divinités féminines de la nature, caractérisées par la jeunesse et la beauté.